Les origines de Cheddite
La Cheddite, et donc le nom Cheddite, voit le jour à la fin du XIX siècle, quand à Chedde, petit village de la Haute Savoie à la frontière franco-suisse, deux amis créèrent un explosif pour carrière et minière, révolutionnaire pour cette époque-là et l’appelèrent "Cheddite".
A partir de ce moment le nom CHEDDITE est devenu synonyme d’explosif tant et si bien qu’aujourd’hui le mot “Cheddite” figure dans le dictionnaire de la langue italienne et signifie explosif.
En même temps, le très beau logo de la Cheddite a vu le jour, le fameux dragon qui saisit le monde avec ses griffes.
 

1901 Naissance Cheddite Italia
Cheddite Italie nait tout de suite après, au début du XIXsiècle, et plus précisément en 1901, à Livourne, dans une usine de cinquante hectares, dans la campagne toscane riche de plaines et de petites collines couvertes de végétation méditerranéenne, peuplées d’une faune abondante: sangliers, chevreuil, etc.., caractéristique de la Maremma toscane, sous le nom de Société Franco Italienne Explosif Cheddite.
 

Les racines de l’excellence de Cheddite
Presque en même temps que l’usine de Livourne, la Cheddite ouvre une autre usine en Suisse, près du Lac d’Isleten et, tandis qu’à Livourne la production est réservée aux poudres explosives, à Isleten la fabrication de la dynamite avec tout le processus de synthèse des composants est ajoutée à ces productions.
Il est donc naturel, dans ce contexte, de rajouter également les propulseurs de lancement, pour la chasse et le tir. Les fabrications des poudres renommées comme la “SUPER GRANULAR”, la “SLC”, la “NORMAL BLU”, la “CGL” A débutent à Livourne et à Isleten la très célèbre “AQUILA”.
Des poudres à la production de munitions civiles, toujours pour chasse et tir, il n’y a qu’un pas et donc dans l’usine de Livourne, les productions de cartouches de chasse et de ses composants initièrent. Dans les archives de la CHEDDITTE, conservées dans les bureaux de Livourne, on peut admirer les très beaux livres comptables de l’époque, rédigés à la main, avec une écriture qui, page après page, mot après mot, révèle une perfection qui aujourd’hui, à l’ère de l’ordinateur nous enchantent.
 
Le présent : Leader Européens dans les composants de cartouches pour fusils à canne lisse et fabricants de munitions haut de gamme.
Au début des années quatre-vingts, la Cheddite achète les usines françaises de “Gevelot” et crée ainsi la Cheddite France.
Dans les années qui suivent, dans les différentes usines, des synergies optimales sont mises en œuvre, l’usine de Livourne se concentre sur la production du produit fini "cartouches" et une partie des composants comme les "bouchons", les "bourres" ; la France, en revanche, à l’exception d’une petite production du produit fini, se focalise sur la fabrication de douilles et amorces, productions qui au fil des ans atteint un haut niveau tant en quantité qu’en qualité, devenant en quelques années leader européen (avec plus de 1 milliard 200 mille d’amorces et 1 milliard de douilles chaque année) et atteignant une perfection presque absolue.
En effet aujourd’hui le cœur de la cartouche c'est-à-dire les amorces CLERINOX “CX 2000”, “CX 1000”, “CX 50”, sont universellement reconnues, comme étant celles qui donnent une constance au rendement irréprochable, entre un coup et l’autre, et qui allient au mieux les poudres actuellement dans le commerce.
 

L’avenir
Chedditte est fermement convaincue, d’obtenir non seulement une amélioration constante de chaque composant de la cartouche pour avoir un produit fini de qualité croissante mais surtout, de concentrer ses efforts pour un développement soutenable de la chasse et du tir à vol, en harmonie avec l’environnement dans lequel nous vivons.