L'Usine de Livourne
L’usine Cheddite de Livourne, situé dans la sauvage campagne toscane, s’étend sur une surface de 50 hectares et focalise son activité sur la production de deux composants importants de cartouches comme le bouchon et la bourre et sur le chargement des cartouches de tir et de chasse de tout type et calibre: 12, 16, 20, 24, 28, 32, 36 e 410.
 
Atelier de chargement des cartouches
L’atelier de chargement Cheddite est en absolu l’atelier le plus sûr et contrôlé de l’établissement de Livourne, avec les dépôts d’explosifs et de poudres.
Chaque opérateur s’occupe d’une ligne de production et, outre à contrôler le fonctionnement correct des machines, il prélève les échantillons nécessaires pour les contrôles au banc d’essai. Un système de contrôle par ordinateurs enregistre toutes les données relatives aux différentes lignes de production tant celles de productivité que celles liées aux éventuels mauvais fonctionnements des machines.
Grâce à toutes ces précautions, on peut obtenir la qualité maximale dans la production des cartouches, qualité que les clients peuvent retrouver dans chaque cartouche, pour tout calibre, produite par Cheddite.
 
Le banc d’essai
Le banc d’essai Cheddite, homologué par le Banc National d’Essai, et qui teste journellement des centaines de cartouches, est doté d’instruments les plus sophistiqués pour les relevés des paramètres balistiques et des cannes manométriques pour tout calibre à canne lisse (12, 16, 20, 24, 2 8, 32 e 36/.410).
De chaque ligne de production du secteur de chargement, sont prélevés à intervalles réguliers des échantillons à tester par le banc pour en vérifier les prestations balistiques. Chaque lot de cartouches destiné à la vente est testé au banc d’essai pour obtenir la maximalisation du rendement balistique. Ces essais, grâce à la cellule climatique dont dispose l’établissement de Livourne, sont effectués tant dans des conditions standard de température et d’humidité (température de 20°C et humidité 60% pendant 72 heures) selon ce qui est prévu par la règlementation CIP, que dans des conditions de température et d’humidité extrêmes (température et humidité très élevée et basse) pour vérifier la constante balistique dans les variations de situations environnementales.